Chèvres et moutons

Un forum pour tous les amoureux des chèvres et des moutons, amateurs et professionnels !!!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Bienvenue !!!! merci de passer par la case présentation : ici !.

Partagez | 
 

 vos retours d'expérience sur le wooffing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cla-cla29
Bavard(e) du siècle
avatar

Féminin Messages : 4933
Date d'inscription : 04/03/2011
Age : 44
Localisation : Finistère ( monts d'Arrée)
Humeur : Fais pas chier l'marin, la mer est mauvaise !!!!!!!

MessageSujet: vos retours d'expérience sur le wooffing   13.09.14 10:04

La pampille qui grince :
Tu fais plusieurs fois allusion aux woofeurs qui sont passés chez toi - et pas forcément en positif - mais sans détailler.
Je suis très curieuse d'avoir ton retour sur ce point car c'est un mode d'apprentissage vers lequel je compte m'orienter dans les prochains mois.

Tu as trouvé que les personnes n'étaient pas assez impliquées ? ou compétentes ?
De ton point de vue, tu t'attendais à quoi en recevant des woofeurs ? Qu'est-ce qui t'as déçu ou plu ?
Tu proposais combien d'heures par jour d'activité sur la ferme ?
Les woofeurs t'ont fait part des points positifs/négatifs de leur séjour avant de partir ?

Si tu as un peu de temps pour me répondre

Revenir en haut Aller en bas
Cla-cla29
Bavard(e) du siècle
avatar

Féminin Messages : 4933
Date d'inscription : 04/03/2011
Age : 44
Localisation : Finistère ( monts d'Arrée)
Humeur : Fais pas chier l'marin, la mer est mauvaise !!!!!!!

MessageSujet: Re: vos retours d'expérience sur le wooffing   13.09.14 10:04

Tilica :

Pour moi le Wwoofing n'est pas un mode "d'apprentissage" mais un mode de "découverte et d'échange"... il ne faut pas confondre les deux.

Lorsque nous nous sommes inscrits sur le site, nous étions en attente de rencontrer des gens qui s'intéressaient à notre passion et qui venaient pour partager notre quotidien en donnant un coup de main.

Nous avions bien expliqué à l'avance que nous ne pouvions pas confier de tâches d'astreinte à une personne néophyte : traite, fabrication des fromages (nous avons essayé avec les premières et ça a été une catastrophe)... mais que nous avions besoin d'aide plutôt sur des tâches ponctuelles, pas forcément gratifiantes (curage, travaux divers)... avec bien entendu la possibilité de nous suivre dans nos tâches quotidiennes pour découvrir notre métier, et toutes les explications qui vont avec.

Nous attendions aussi des personnes accueillies un minimum d'aide pour la préparation des repas et vaisselle, ce qui nous paraissait logique dans la mesure où l'hébergement et la nourriture étaient gratuits (en temps qu'hôte, on peut demande une participation), et un minimum de respect de nos conditions de vie.

Nous n'avions pas donné d'horaires précis, cela se définissant avec la personne en fonction de ce qu'elle voulait.


A deux ou trois exceptions près, nous sommes tombés soit sur des personnes qui cherchaient des vacances gratuites et n'en fichaient pas une, refusaient de nous aider sur les tâches qu'ils trouvaient inintéressantes (alors qu'on avait convenu du contenu du séjour à l'avance), n'apportaient aucune aide à la logistique des repas, et se fichaient bien de notre activité... ou des personnes qui cherchaient une formation gratuite et qui ont été frustrées car nous n'avions pas le temps pour ce genre de choses et que nous refusions de leur faire faire les tâches délicates (alors, qu'une fois encore, les choses étaient bien claires avant leur arrivée). Voire sur des personnes en grande difficulté psychologique...

Résultat, leur présence nous a coûté très cher (en temps et en nourriture... nous sommes au RSA donc la moindre dépense est à considérer) et ne nous a pas apporté grand chose à part les deux personnes avec qui nous sommes encore en contact.

Nous avons donc décidé d'arrêter les frais et de quitter l'association, qui a bien compris notre désillusion.

Après, certains hôtes proposent peut être des formations gratuites, c'est à voir avec eux. Mais cela n'entre pas dans la définition du Wwoofing.

J'espère que cela répond à tes questions.
Revenir en haut Aller en bas
Cla-cla29
Bavard(e) du siècle
avatar

Féminin Messages : 4933
Date d'inscription : 04/03/2011
Age : 44
Localisation : Finistère ( monts d'Arrée)
Humeur : Fais pas chier l'marin, la mer est mauvaise !!!!!!!

MessageSujet: Re: vos retours d'expérience sur le wooffing   13.09.14 10:05

Florence :

Nous aussi, nous étions dans le même état d'esprit que Tilica et nous avons eu les mêmes déboires...

Nous avons été choqués par le manque de savoir-vivre de certaines personnes...

disons que sur le nombre de woofeurs que nous avons accueillis, seule une personne a joué le jeu. avec les autres, j'avais l'impression d'être une maison de vacances, voire hôtel gratos.

Je pense que le woofing est maintenant victime de son succès, et que certains y voient un mode de vacances pas cher, au détriment de l'échange avec les paysans.
Revenir en haut Aller en bas
Cla-cla29
Bavard(e) du siècle
avatar

Féminin Messages : 4933
Date d'inscription : 04/03/2011
Age : 44
Localisation : Finistère ( monts d'Arrée)
Humeur : Fais pas chier l'marin, la mer est mauvaise !!!!!!!

MessageSujet: Re: vos retours d'expérience sur le wooffing   13.09.14 10:06

la pampille qui grince :
Merci de vos réponses précises. J'avoue que je m'attendais pas à ce déferlement plutôt négatif.
Je pensais le principe assez sélectif à la base, le contraire du "tout public" justement, et pas vraiment compatible avec la notion de tourisme.

Je comprends Tilica que tu sois qque peu échaudée par le système du woofing vu le comportement des personnes que tu as reçues.
Cela me parait juste incroyable Shocked pale et j'aurais imaginé le ratio inverse : une majorité de belles rencontres et toujours 2 ou 3 personnes sur le tas qui se moquent du monde ou qui n'ont rien compris au principe.

Un point m'interpelle : normalement tu as des échanges écrits et oraux avec les futurs woofeurs et je me disais qu'au fur et à mesure il est possible de filtrer les personnes qui ne sont pas sérieuses. Cela signifie que les personnes mentent carrément pour avoir des vacances gratuites ? Notamment pour le cas extrême de la personne en détresse psychologique, elle n'a rien laissé percevoir au téléphone ?

Je trouve ça très bien que tu soulèves le problème du coût pour celui qui reçoit, personnellement c'est le point des repas qui me fait tiquer dans ce système. La partie hébergement induit un peu plus de conso d'eau et d'électricité à la charge de l'hôte mais cela se glisse facilement dans le budget courant tandis que l'alimentation c'est de suite une vraie dépense supplémentaire. D'ailleurs certains hôtes précisent sur leur annonce qu'il faudra être autonome au niveau des repas et je trouve ça pas plus mal. Partager les repas avec l'hôte peut être un moment d'échanges intéressants évidemment mais le fait que cela soit systématique m'amènerai à me poser la question : "est-ce que mon travail est à la hauteur des dépenses induites par ma présence ?". D'un côté comme de l'autre c'est un élément qui tend vite une relation à mon sens.

Bien sûr le woofing est pour moi un temps d'échanges et de découvertes, un temps de partage avec les hôtes et je pense en avoir bien saisi le principe (oui oui j'ai lu la charte et tout avant de m'inscrire sur le site clown )
Je me rends compte que j'ai mis les pieds dans le plat sans le vouloir avec le mot "apprentissage" jocolor Je sous entends par là que ma démarche est différente d'une personne qui viendrait passer 1 semaine dans une ferme parce par ex c'est un rêve d'enfant et qui s'en tiendra là.
Pour ma part, les séjours en exploitation seraient les premiers pas vers un nouveau projet de vie donc TOUT au cours du séjour est pour moi un apprentissage et l'occasion d'engranger des informations qui pourraient m'être utiles à long terme. Passer du temps à garder un troupeau c'est apprendre à lire le comportement des bêtes pour autant l'éleveur ne sera pas à côté de moi pour théoriser ce genre de chose. Développer son ressenti c'est déjà un apprentissage. Je ne m'attends évidemment pas à ce qu'on me confie 30 bêtes à traire ou à ce qu'on me fasse faire des fromages tout de go avec le risque de gâcher la production de lait qui fait vivre mon hôte.

Quoi qu'il en soit une démarche ne vaut pas mieux que l'autre, je tenais juste à expliquer la raison de l'emploi du mot "apprentissage" dans mon cas. En employant ce terme, je n'entends pas réclamer une formation gratuite à mon hôte dans le sens où pendant 15j il cesserait ses activités pour se consacrer à moi ou me proposerait lait et chèvres à disposition pour des essais de toute sorte (ce qui relèverait d'un organisme de formation). Quand je pense à ce que je mets derrière le mot apprentissage ou formation, il s'agit plus de s'intégrer discrètement à la vie d'une ferme, d'observer et d'obtenir des réponses à mes qques questions. Pour moi, ce serait déjà beaucoup et je pense que ça rentre tout à fait dans l'esprit du woofing.

[ désolée pour le pavé, ça serait peut-être intéressant d'ouvrir un fil sur les retours d'expérience type woofing ]
Revenir en haut Aller en bas
canardou

avatar

Masculin Messages : 966
Date d'inscription : 24/01/2012
Age : 58
Localisation : Bretagne Intérieure
Emploi/loisirs : Paysan fromager
Humeur : positive

MessageSujet: Re: vos retours d'expérience sur le wooffing   13.09.14 16:52

Je vais apporter le son de cloche d'un ancien woofeur.
Je faisais seul 3 des 5 marchés de la ferme, je participais à toutes les traites (seul le samedi matin, 12 chèvres, 12 brebis et 2 vaches à la main), une bonne partie de la plonge en fromagerie, je paillais les animaux et les affourageais en foin. J'ai par ailleurs taillé les onglons de toutes les bêtes qui étaient chaussées de babouches à mon arrivée.
Coté domestique je faisais toutes les vaisselles (mais jamais la cuisine) et j'ai toujours ramené quelque chose à manger de mes marchés (charcuterie, bières, pain, légumes).
Je garde un bon souvenir de cette période qui m'a permis d'éprouver ma motivation pour une installation quelques mois plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
massi
Bavard(e) du siècle
avatar

Féminin Messages : 3679
Date d'inscription : 27/03/2011
Age : 34
Localisation : Intres en Ardèche Plein Coeur
Emploi/loisirs : Chevrière et maman d'un beau petit garçon !
Humeur : Fais aller ...

MessageSujet: Re: vos retours d'expérience sur le wooffing   13.09.14 18:37

Cela tombe très bien ce post car je me pose des questions sur le fait de prendre des woofers en 2015. Cela pourrait être une aide pour moi ainsi qu'un partage et un échange.
Revenir en haut Aller en bas
http://lapra.sharepoint.com
Tilica
Admin
Admin
avatar

Féminin Messages : 5493
Date d'inscription : 26/03/2011
Age : 43
Localisation : Couserans, Ariège (à 850 m d'altitude)
Emploi/loisirs : Chevrière heureuse !
Humeur : Un peu fatiguée...

MessageSujet: Re: vos retours d'expérience sur le wooffing   13.09.14 18:41

Chez nous, les exigences étaient simples :
- aimer les animaux !!
- donner un coup de main sur les tâches qui avaient été définies avant le séjour et qui étaient toujours faites ensemble (curage, ramassage de bois, potager, menus travaux...)
- donner un coup de main à la cuisine et/ou à la vaisselle
- respecter les usages de vie vus dès le départ (répartition des douches lorsqu'il n'y a pas de soleil puisque l'eau chaude d'été est "solaire", ne pas passer 4h au téléphone tous les jours même s'il est gratuit car quand il est déchargé nous ne pouvons plus l'utiliser, ne pas squatter mon pc toute la journée...)
- avoir un minimum d'échanges et de discussions, un minimum d'intérêt pour nos activités
- laisser sa chambre propre en partant

Pour le reste, les personnes pouvaient nous suivre une partie ou toute la journée, au choix, aussi bien à la traite qu'à la fromagerie ou aux soins aux animaux ou au marché si elles le souhaitaient... ou aller se balader... ou dormir... Nous étions toujours disposés à répondre aux questions, expliquer...

A part deux Wwoofeuses (sur une dizaine), très peu de ces exigences, qui ne me paraissent pas abusives, ont été respectées.

Pour exemple de choses que nous avons dû subir :
- les 20h d'appel en Allemagne en 1 semaine
- 3 kilos d'abricots dévorés en trois jours (il ne m'en restait pas un)
- une personne qui détestait tous les animaux (chienne, chats, chèvres...)
- des personnes qui mettaient les pieds sous la table à l'heure des repas et partaient vite fait aux toilettes pendant 30 minutes au moment de la vaisselle
- des personnes qui prenaient plusieurs douches par jour alors qu'on était en "restriction d'eau chaude" et qu'on avait un marché le lendemain
- une qui nous envoyait balader avec des "gnagnagna" lorsqu'on lui faisait une réflexion... elle a failli faire crever un chevreau... elle, on lui a demandé de partir plus tôt (et encore, bien bêtes, on lui a laissé 4 jours où elle a passé des vacances aux frais de la princesse)
Et je passe les consignes non écoutées, les choses qu'il faut répéter 50 fois, les impolitesses variées...

Enfin voilà. Je suis persuadée qu'il y a sans doute des "bons Wwoofeurs" mais nous ne nous sommes pas croisés. Nous préférons dorénavant prendre des personnes que nous connaissons (idem pour les stagiaires).

Quand aux contacts préalables, les gens savent très bien masquer leurs réelles motivations lorsqu'on les interroge ! Et je vous passe les demandes farfelues qu'on a pu voir passer (plus de 80 demandes de Wwoof en 1 an d'adhésion).

_________________
"Ceux qui se sont sagement limités à ce qui leur paraissait possible n'ont jamais avancé d'un seul pas." (Michel Bakounine)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
csil58

avatar

Féminin Messages : 77
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 37
Localisation : Nièvre (58)
Emploi/loisirs : Future éleveuse

MessageSujet: Re: vos retours d'expérience sur le wooffing   13.09.14 19:45

j'ai des amis qui sont passés par ce procédé pour bouger et du coup je me suis renseignée un peu. On trouve également tout un tas de témoignages négatifs dans l'autre sens avec des personnes qui se sont senties complètement exploitées pendant leurs séjours.J'ai faillit aller en stage pour ma formation chez un éleveur chez lequel j'ai refusé d'aller après réflexion. Seul avec beaucoup beaucoup d'animaux je trouvais déjà ça louche, mais un ami y étant déjà passé m'a expliqué qu'il vivait uniquement grâce au boulot réalisé par une foule de stagiaires et de woofeurs, que parfois même les gens qui allaient chez lui ne le voyaient même pas et qu'ils n'avaient à faire qu'à un stagiaire plus expérimenté ...  
Je pense donc que les abus peuvent venir des deux cotés.
J'ai d'autres amis, éleveurs et woofeurs pour qui tout s'est bien passé dans les 2 sens et à plusieurs reprises.
Dans tous les cas, accueillir, que ce soit un stagiaire, un campeur ou un woofeur, prend du temps, il faut en être bien conscient avant de se lancer.
Cécile, ancienne stagiaire, future accueillante Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://plumesdemouton.jimdo.com/
la_pampille_qui_grince

avatar

Féminin Messages : 244
Date d'inscription : 12/09/2014
Age : 39
Humeur : une chèvre dans la tête

MessageSujet: Re: vos retours d'expérience sur le wooffing   13.09.14 20:34

canardou > l'onde positive se déploie ! lol!

Peut-être étais-tu déjà expérimenté avant de faire du woofing - et pas un complet novice - ce qui pourrait expliquer que tes hôtes t'aient confié autant de tâches ? En tous cas j'espère qu'après avoir prouvé mon sérieux et ma motivation, on me confiera petit à petit des tâches gratifiantes et variées. Je refuserai juste de faire les marchés seule car cela implique la manipulation d'argent et je trouve ça trop sensible.

Aller sur un marché et ramener de quoi partager un bon repas avec les hôtes, en revanche je vois les choses exactement comme ça.
"éprouver ma motivation" : là encore je rejoins complètement ces termes.

massi > preum's ! Wink plus sérieusement j'ai parlé de woofing car c'est le plus connu, mais je pense qu'il a des moyens parallèles pour accueillir qqun à la ferme, peut-être plus sélectifs que le woofing au final et plus sûrs pour les 2 parties.

tilica > c'est impressionnant ce que tu racontes affraid - ne pas paniquer - ne pas paniquer What a Face
Venir dans une ferme et détester les animaux ? euh :alien:
Cacher ses intentions au téléphone ? développer une stratégie d'arnaque pour vacances pas chères en somme, euh...y'en a leur vie doit être drôlement compliquée....
Je me demande comment tu as fait pour supporter tout ça et ne pas virer les gens illico presto.

De mon côté, c'est aussi pour ça que je veux commencer pas loin de la maison, car c'est qd même débarquer chez des inconnus.
Si ça se passe pas bien je veux pouvoir abréger le séjour (courtoisement hein, pas me tirer en douce !) et rentrer chez moi.
C'est plus compliqué si t'es à 800 bornes ou à l'étranger. Là encore, pour les mêmes raisons, il y a des hôtes pour qui c'est un critère de prendre des gens du coin et je trouve ça bien, ils n'ont pas l'impression de mettre qqun à la rue si besoin est de s'en séparer.
Une deuxième forme de protection de part et d'autre : privilégier les séjours longs.

Entre la série de "cas" et les 80 demandes en un an, il doit y avoir une explication. Peut-être les Pyrénées comme lieu de villégiature qui attirent beaucoup ?

csil58 > comme toi, j'étais plus au fait des bénévoles qui se sont fait exploités que du contraire. Tu as fait le bon choix pour ton stage et ça prouve qu'il faut être vigilants des 2 côtés et essayer de se renseigner au maximum au préalable.

Merci à tous pour vos témoignages, c'est enrichissant et me donne à réfléchir sur les mois à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Tilica
Admin
Admin
avatar

Féminin Messages : 5493
Date d'inscription : 26/03/2011
Age : 43
Localisation : Couserans, Ariège (à 850 m d'altitude)
Emploi/loisirs : Chevrière heureuse !
Humeur : Un peu fatiguée...

MessageSujet: Re: vos retours d'expérience sur le wooffing   14.09.14 4:06

Juste pour information, il est interdit par la charte de Wwoof France de faire faire les marchés aux Wwoofeurs.

Et nous n'avons pas jeté les gens à la rue parce que nous sommes "trop bons trop cons". Mais si c'était à refaire, je pense que certains séjours seraient sérieusement écourtés. Razz
Nous avons signalé les personnes les pires à l'association, mais en ne demandant pas de sanction... juste au cas où d'autres auraient des déboires avec.

Sinon, comme toi, j'ai entendu raconter par certains Wwofeurs des cas d'hôtes qui exploitent à mort les personnes qui viennent chez elles. Mais comme tu dis, si ça se passe mal, tu peux partir (sauf évidemment si tu es coincée au milieu de nulle part sans moyen de locomotion) alors que virer quelqu'un, ça n'est pas si évident que ça !


_________________
"Ceux qui se sont sagement limités à ce qui leur paraissait possible n'ont jamais avancé d'un seul pas." (Michel Bakounine)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
csil58

avatar

Féminin Messages : 77
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 37
Localisation : Nièvre (58)
Emploi/loisirs : Future éleveuse

MessageSujet: Re: vos retours d'expérience sur le wooffing   14.09.14 7:53

sur le site de woofing-france je sais que les woofeurs peuvent écrire leur témoignage et signaler des hôtes pas sympa et si les témoignages se répètent là je crois que les gérants de l'asso peuvent intervenir. Il me semble qu'ils ne se limitent pas à un seul témoignage car nos n'avons pas tous le même niveau d'exigence
Revenir en haut Aller en bas
http://plumesdemouton.jimdo.com/
Nadine09

avatar

Féminin Messages : 5
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 52
Localisation : Esplas de Sérou en Ariège 09
Emploi/loisirs : Aide soignante, carreleuse......folkeuse, tricote des chaussettes.
Humeur : Souvent bonne

MessageSujet: Re: vos retours d'expérience sur le wooffing   14.09.14 8:38

Entre la série de "cas" et les 80 demandes en un an, il doit y avoir une explication. Peut-être les Pyrénées comme lieu de villégiature qui attirent beaucoup ?

la_pampille_qui_grince tu as en partie raison sur ce point. En étant de l'Ariège   dans le Séronnais prés de chez Tilica, effectivement c'est un super lieu de villégiature. Et le Couserans, en particulier Le "fief" de Massat est réputé être peuplé de "Baba cool" et de néo ruraux des années 70.Ce qui peux faire son charme aussi, mais la c'est un autre sujet.
Moi perso je ne suis pas agricultrice, mais je fais partie d'un réseau qui s'appelle "Warmshowers". J'accueille gracieusement des personnes qui voyage à vélo, et moi même je suis régulièrement accueilli. Ben je peux dire que les personnes qui montent chez moi sont super sympas et motivées ( 6 kms de montée positive à + de 15 %, ça fait une bonne sélection naturelle ) toujours un bon partage dans les deux sens.
Revenir en haut Aller en bas
canardou

avatar

Masculin Messages : 966
Date d'inscription : 24/01/2012
Age : 58
Localisation : Bretagne Intérieure
Emploi/loisirs : Paysan fromager
Humeur : positive

MessageSujet: Re: vos retours d'expérience sur le wooffing   14.09.14 9:40

Je me souviens d'un copain qui élevait des poulet de chair en Dordogne et qui était passionné par la culture japonaise. Il recevait régulièrement des woofeuses venues de ce pays, et ça se passait bien. Pensez à bien fixer vos critères d'accueil ...
Revenir en haut Aller en bas
massi
Bavard(e) du siècle
avatar

Féminin Messages : 3679
Date d'inscription : 27/03/2011
Age : 34
Localisation : Intres en Ardèche Plein Coeur
Emploi/loisirs : Chevrière et maman d'un beau petit garçon !
Humeur : Fais aller ...

MessageSujet: Re: vos retours d'expérience sur le wooffing   14.09.14 9:49

Je vais voir si j'adhère ou pas à woofs-France l'année prochaine...
Je me dis qu'il peut quand même avoir de bon échanges, un apport d'aide pour des petites taches et faire découvrir notre petite façon de vivre. De mon côté, il y a aussi la passion équestre avec le dressage de ma mule l'année prochaine (le debourrage est OK, elle est monté, répond aux jambes, aux effets de reines. Elle se laisse même monter au parc sans rien et redescendre par la croupe cheers ).
Revenir en haut Aller en bas
http://lapra.sharepoint.com
boubou
Modo
Modo
avatar


Féminin Messages : 5927
Date d'inscription : 07/01/2013
Localisation : 12 St Hippolyte
Emploi/loisirs : 40 chèvres de toutes les couleurs
Humeur : bonne

MessageSujet: Re: vos retours d'expérience sur le wooffing   14.09.14 10:58

Jamais de woofers ici, (et pour cause, je ne suis pas inscrite) mais de nombreux(ses) "aprentis(es)", plutôt personnes motivées voire très motivées, à qui j'ai eu le plaisir de transmettre ce que je sais et qui pour la plupart sont restés des amis .
Nous avons un métier qui ne pourrait exister sans motivation, n'est ce pas ?
Un peu en bordure du sujet ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
AuxDouxChevres
Grand(e) Bavard(e)
avatar


Féminin Messages : 2614
Date d'inscription : 16/10/2012
Age : 35
Localisation : à l'ouest du Rhône !
Emploi/loisirs : PAYSANNE !
Humeur : bonne

MessageSujet: Re: vos retours d'expérience sur le wooffing   14.09.14 13:30

à mon tour d'enrichir ce post.

Comme clarys et tilica je n'ai pas que des bons souvenirs en tant que hote

je me retire de l'association/

mais j'en ai eu quand meme quelques uns de tres sympas ! Smile

Mais voilà le prb des vacances à la campagne gratos se pose vraiment, des personnes en difficulté psychologiques qui veulent une therapie avec les animaux aussi, du nombre d'appel et de courriel aussi, et des hotes qui abusent aussi.

WWOOF est victime de son succès.
Revenir en haut Aller en bas
la_pampille_qui_grince

avatar

Féminin Messages : 244
Date d'inscription : 12/09/2014
Age : 39
Humeur : une chèvre dans la tête

MessageSujet: Re: vos retours d'expérience sur le wooffing   14.09.14 14:41

Nadine > je ne connaissais pas le concept "Warmshowers" (bon j'avoue ça m'a bien fait rigoler à la première lecture car je m'attendais à une suite un peu olé olé Razz Embarassed ). Les hôtes vous savez quoi faire maintenant : reconstruire votre ferme en haut d'une colline ! Very Happy
Et oui pour les néo ruraux en Ariège, j'aimais bcp y travailler : je rencontrais à chaque fois des personnes ouvertes, bosseuses avec plein de projets alternatifs mais pas du tout dans le cliché babacool. J'animais un réseau de professionnels là-bas via une association de dévpt éco du territoire.

Boubou > on vient pour "éprouver notre motivation" donc c'est bien au coeur du sujet ! Wink

Aux doux chèvres > nombre d'appel et de courriel

Je rebondis là-dessus : le site wwoof France est très mal fait (je n'ai pas regardé l'international). Rien n'est normé dans la présentation des offres, ce n'est pas du tout efficace et ça fait perdre du temps à tout le monde. Les hôtes peuvent faire une petite rédaction de 3 lignes ou bcp plus, mettre qques photos ou pas, tout est au choix sans aucun élément d'ordre pratique obligatoire.

Déjà une présentation du site type Gîte de France éviterait la plupart des mails ou appels : chambre indiv ou pas, accès électricité, accès à l'eau, accès tél ou internet, type hébergement, animaux admis ou pas, repas communs ou pas, etc. Une quinzaine d'infos devraient apparaître de manière automatique, ça évite de tjrs poser les mêmes questions et donner tjrs les mêmes réponses.

Second point noir : exemple sur ma sélection de 6 hôtes environ, un seul donne son mail : euh bah j'ai pas forcément envie d'embêter qqun au tél après sa journée de travail pour un 1er contact moi, en plus j'aime bien les traces écrites, c'est mieux pour tout le monde. Le pompon : un hôte sans tél ni mail, faut se pointer sur place alors ? Ceci étant évidemment interdit dans la charte du wwoofing.

D'après vos retours je comprends mieux : le wwoofing draine un flux de demandes qui nécessite une gestion professionnelle du système et ce n'est pas le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Flo
Admin
Admin


Féminin Messages : 3359
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: vos retours d'expérience sur le wooffing   14.09.14 15:57

Il est vrai qu'il doit y avoir des paysans qui profitent du "système".

Je me souviens d'une woofeuse qui me disait que je la faisais trimer. Elle voulait participer à la traite, donc debout de bonne heure (j'allais pas l'attendre pour aller à la traite, c'était à elle de s'adapter) et après fromagerie.
Et un matin, elle me dit "tu te débrouilles avec tes chèvres, j'ai pas envie de venir, je suis fatiguée".
Je pars, je trais, je fais le quotidien avec les chèvres et dans la fromagerie.
Je reviens cette demoiselle était affalée dans le canapé, devant la télé.
Je ne dis rien mais bon j'en pensais pas moins.
Tout d'un coup, elle se lève, elle me dit : "les woofeurs ne doivent travailler que 5 heures/j"
Mon sang n'a fait qu'un coup, je me suis assise et je lui demandais de compter avec moi les heures qu'elle faisait.
Résultat : elle ne travaillait pas plus 5 heures/j.

J'ai inversé les rôles, en lui demandant de comptabiliser combien je passais de temps à lui confectionner ses repas et à lui servir. je n'ai pas eu de réponse.

Je sais que les relations humaines sont parfois bien compliquées mais si je dois faire le gendarme, là ça me va plus du tout.

Je n'ai jamais forcé aucun des woofeurs à travailler.

C'est vrai que, pour nous, c'est de + en + difficile de loger des stagiaires, apprentis, woofeurs...J'adore partager mon métier, mais le quotidien, j'en ai vraiment marre. Je pense que c'est aussi dû à la mauvaise histoire de l'année dernière et que nous essayons de nous protéger maintenant.

Revenir en haut Aller en bas
la_pampille_qui_grince

avatar

Féminin Messages : 244
Date d'inscription : 12/09/2014
Age : 39
Humeur : une chèvre dans la tête

MessageSujet: Re: vos retours d'expérience sur le wooffing   11.10.14 7:33

Eh bien voilà, de retour de mon premier échange.
Je suis partie sur une exploitation caprine un peu à la manière du woofing mais hors woofing (là encore l'exploitant a rendu son tablier à l'asso rapport au cumul de mauvaises expériences).

Je suis partie chez une personne qui se disait motivée par l'échange, un coup de main contre le partage de ses connaissances, discours idyllique au téléphone. La personne est parfaitement au courant que je n'y connais rien, ça lui va.

Sur place, j'ai trouvé une personne peu avenante, qui cherche surtout des bénévoles qui la soulagent des contraintes de sa ferme contre un logement plus que rudimentaire. Pas de repas partagés à son initiative, personne à peine aimable, à peine bonjour le matin, remarques limites. Exploitant le plus souvent absent donc personne pour répondre à mes questions. J'ai vite compris que c'était chacun sa vie.

Niveau temps de travail, je faisais globalement de 5 à 7 heures/jour, une fois une journée de 12h (moins pause d'1h30 le midi). Les tâches demandaient une bonne condition physique mais n'étaient pas éreintantes (sauf la pose des parcs bien sûr) et jamais imposées. Je me sentais libre de dire non à tout moment.

Disons que je suis un peu partie à l'aventure et que c'est le jeu, je m'y étais préparée.
Du coup j’ai été parachutée à la gestion du troupeau et j'ai apprécié me retrouver face à toutes sortes de responsabilités (troupeau, chevaux, chien de travail) et de gérer les choses en autonomie "comme si c'était ma ferme". C'était l'agréable revers de la médaille. J'ai beaucoup observé, beaucoup appris par moi-même. J'étais nichée au cœur d'un village perdu et isolé au fin fond des montagnes, le lieu était splendide. J'en reviens enchantée... mais pas dupe ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
boubou
Modo
Modo
avatar


Féminin Messages : 5927
Date d'inscription : 07/01/2013
Localisation : 12 St Hippolyte
Emploi/loisirs : 40 chèvres de toutes les couleurs
Humeur : bonne

MessageSujet: Re: vos retours d'expérience sur le wooffing   11.10.14 9:11

Pas de chance !
Revenir en haut Aller en bas
la_pampille_qui_grince

avatar

Féminin Messages : 244
Date d'inscription : 12/09/2014
Age : 39
Humeur : une chèvre dans la tête

MessageSujet: Re: vos retours d'expérience sur le wooffing   11.10.14 9:24

Nan, nan mais j'ai pris tout le bon qu'il y avait à prendre, je suis très contente de cette expérience.
Certes elle aurait pu être encore plus riche mais déjà chaque jour était une véritable aventure nourrie de belles rencontres (autres que le gérant j'entends). RA-VIE Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
csil58

avatar

Féminin Messages : 77
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 37
Localisation : Nièvre (58)
Emploi/loisirs : Future éleveuse

MessageSujet: Re: vos retours d'expérience sur le wooffing   11.10.14 9:48

dans tous les cas, quand on va chez quelqu'un qu'on ne connait pas, c'est quitte ou double.
J'ai fait beaucoup de stages au cours de mes études secondaires dans le milieu du cheval et quand t'as 16 ans et que tu passes la semaine à passer le balais, que la seule personne de référence que tu vois la journée c'est un autre stagiaire un peu plus âgé et que le maître des stage tu le vois une seule fois par jour quand il apporte le repas que tu dois prendre dans les écuries .... enfin bref.
Il y a eu aussi des stages supers où les maîtres de stages avaient une réelle envie de partager et pas juste besoin d'un larbin !
Pour mes stages plus récents chez les laineux (une dizaine), là j'avais plus de recul et j'avais pris contact déjà en amont avec un certain nombre, donc de bons résultats dans l'ensemble. Mais je suis aussi tombée sur des gens qui attendent les stagiaires pour curer ...
Revenir en haut Aller en bas
http://plumesdemouton.jimdo.com/
la_pampille_qui_grince

avatar

Féminin Messages : 244
Date d'inscription : 12/09/2014
Age : 39
Humeur : une chèvre dans la tête

MessageSujet: Re: vos retours d'expérience sur le wooffing   11.10.14 9:59

Comme tu dis, "à mon âge" j'ai le recul nécessaire pour prendre les choses avec le sourire et dire non s'il le faut. Là je n'étais pas du tout traitée en larbin, du tout, du tout. Juste ressenti un contraste entre une personne qui annonce être dans l’échange (pour donner envie de venir) et qui ne l'est pas du tout car absente ou laisse entendre qu'elle n'a pas envie de répondre aux questions. Première expérience constructive pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
csil58

avatar

Féminin Messages : 77
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 37
Localisation : Nièvre (58)
Emploi/loisirs : Future éleveuse

MessageSujet: Re: vos retours d'expérience sur le wooffing   11.10.14 11:49

bah franchement, te laisser le troupeau alors que tu n'es pas formée pour j'appelle ça aussi faire le larbin ...
mais si tu t'en es sortie et que ça t'as apporté des choses tant mieux !
Moi aussi quand je suis dans un stage naze ça m'apporte toujours quelque chose, surtout du genre : voilà, maintenant je sais que je ne ferai pas ça !!
Revenir en haut Aller en bas
http://plumesdemouton.jimdo.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: vos retours d'expérience sur le wooffing   

Revenir en haut Aller en bas
 
vos retours d'expérience sur le wooffing
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vulcane 83 le retours
» pliantes itinérantes: vos retours d'info sont les bienvenus!
» Betta deplacement bizard ?
» De retour de Norvege apres 20 Nuits en VMP
» bebe mesange charbonniere

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chèvres et moutons :: Présentations :: Les membres du forum :: Projets d'installation-
Sauter vers: